Mon espace nature !

Mon espace nature !
Mon Espace Nature, c'est le fruit du travail d'un passionné de la nature et des animaux, Didier Macrez, désireux de faire partager à tous ses centres d'intérêt. Véritable médiateur, mon-espace-nature.fr favorise également la rencontre entre amateurs et professionnels.

dimanche 24 juillet 2016

"Les Victoires de St Côme d'Olt"

Un nouveau prix est créé en 2016 : 

- "Les Victoires de St Côme d'Olt" (partenaire "L'Art des Jardins") : sont attribuées à des plantes ou collections de plantes pour leur intérêt ornemental, écologique et/ou utilitaire.


pour participer au prix "Victoires de St Côme d'Olt", renvoyer par mail la fiche d'inscription (accompagnée d'une photo HD, avant le 20 Août). Au maximum 5 propositions par pépinières (au maximum 3 plantes lauréates par pépinière).

L'institut Européen de l'Arbre (organisateur de la manifestation) s'engage, pour les plantes lauréates, à : - faire la promotion de la plante ou collection de plantes (ainsi que de la pépinière) avant (presse locale, réseaux sociaux, site internet), pendant (sur le stand dédié, panneau "Victoires de St Côme d'Olt" sur le stand lauréat, sur la plaquette de présentation), et après la manifestation (presse locale, régionale, spécialisée, sites internet, réseaux sociaux, réduction de 15€ pour le stand 2017 (quelque soit le nombre de "Victoires").

Note : les visiteurs éliront "leur plante" par le biais d'un vote, parmi les plantes lauréates. 



mercredi 20 juillet 2016

Le livret de l'Arbre : outil de légitimation

Inédit, présentation officielle !
Le « livret de l’Arbre » : un outil de suivi et un moyen de légitimation.
Le mot « légitimation » est fort,  d’autant que l’arbre n’est, au regard du code civil, qu’un  "objet" de droit et non un « sujet » de droit. Ce sera un moyen de caractériser le végétal dans son état et son évolution maîtrisée par son propriétaire (privé ou public) et lui donner un droit à exister en tant que bien vivant, géré en connaissance de cause, en « bon père de famille ».
Une oeuvre de Christian Riboulet (Expert de l’Arbre et Expert judiciaire) et de Matthieu LEMOUZY (Botaniste et Initiateur de concepts écologiques uniques en Europe).
Avec le partenariat des labels  »Arbres d’Avenir Gestion Ecologique du Patrimoine Arboré » et « Au service des Arbres, Expert certifié du patrimoine arboré ».
Téléchargeable gratuitement sur le net, publié aux éditions « Un plaidoyer pour l’Arbre durable dans nos villes et jardins ».
La présentation inédite aura lieu les 17 et 18 Septembre 2016 lors de la 2ème édition de la « Foire aux Plantes rares et Collections en Aveyron » à St Côme d’Olt (12500).






jeudi 14 juillet 2016

Création de l'Institut Européen de l'Arbre

L'Institut Européen de l'Arbre naîtra de la fusion entre l'association nationale "Pour une Révolution Ecologique du Patrimoine Arboré" et le concept "Un plaidoyer pour l'arbre durable dans nos villes et jardins".

Il sera créé le 17 Septembre 2016 (Foire aux plantes rares à St Côme d'Olt 12), en hommage au botaniste Jean-Marie PELT (parrain de toutes les initiatives de M.LEMOUZY).

Ce sera le 1er Centre technique, de recherche et d'étude de l'Arbre à l'échelon européen.

Sa principale mission sera de porter son projet phare : la révolution écologique du patrimoine arboré.

Il organisera deux événements d'envergure :
- la foire aux plantes rares et collections en Aveyron (3ème week-end de septembre).
- le colloque international "les Arbres en Congrès !" (début Octobre, année paire)

C'est la seule organisation à dénoncer le désastre arboricole français : qui est une réalité (d'innombrables preuves à l'appui sur le territoire national en ville et dans les jardins privés), mais pas une fatalité.

Il s'engage activement à lutter contre ce fléau par le biais de la loi ARBRES (proposition de projet de loi présentée lors du colloque 2016), du pacte pour l'arbre en ville et dans nos vies (lancement lors du colloque 2016) et du livret de santé de l'arbre (présentation inédite à la foire aux plantes 2016).

Aussi, dès 2017 l'institut va lancer des études dans plusieurs villes de France pour mesurer les services écosystémiques rendus par l'arbre urbain.

L'Arbre le grand oublié de la politique française ; une loi dédiée et globale est nécessaire (avec la tant attendue réglementation et reconnaissance de la profession d'arboriste-grimpeur).

Chaque année, l'institut attribuera les mérites et démérites de l'arbre et réalisera un classement des villes les plus respectueuses de l'arbre.

Pour mener à bien ses projets, l'institut sera indépendant de toutes sociétés, syndicats, associations, villes, ministères.